MTMAD – Chemises 23×33 à élastique

Une collection de 7 chemises a été créée dont 2 modèles spécialement fabriqués à l'occasion de l'exposition Antinoé, à la vie, à la mode. Visions d'élégance dans les solitudes (2013-14).

Le dernier né, Tapis à vases : l’œuvre originale est un tapis, fabriqué en Iran, vraisemblablement à Kirman, et datant de l’époque safavide (XVIIe-XVIIIe siècles),

Redouté : composition réalisée à partir des planches de l'ouvrage de Pierre-Joseph Redouté intitulé Les Liliacées et édité à Paris entre 1802 et 1816,

Madame Pink Dress : ces personnages appartiennent à deux séries de lithographies coloriées consacrées à l’histoire du costume : La Galerie des modes et costumes français dessinés d’après nature, 1778-1787, réédition dirigée par Paul Cornu et publiée à Paris entre 1911 et 1914 et Costumes civils et militaires de la monarchie française depuis 1200 jusqu'à 1820 d'après les dessins d'Hippolyte Lecomte, publiées par Delpech à Paris en 1820,

Geishas : composition librement inspirée d'une série d'albums d'estampes japonaises de la fin du XIXe, début XXé siècle conservées dans le fonds bibliographique du MTMAD,

Pivoines : l’œuvre originale est un damas de soie à décor de pivoines, réalisé par la maison lyonnaise Bérard et Ferrand pour l’Exposition universelle de Paris en 1889,

Cheval ailé : l’iconographie originale se retrouve sur les jambières du « haut dignitaire » (Achille), découvertes à Antinoé par Albert Gayet en 1898, lors de sa troisième campagne de fouilles. Ces dernières datent du VIe-VIIe siècle,

Antinoé : la plupart des motifs reproduits proviennent de tissus découverts à Antinoé par Albert Gayet lors de ses campagne de fouilles.