Maison d’Izieu – Cartes postales 135×190

La Maison d'Izieu est une colonie d'enfants où le matin du 6 avril 1944, la gestapo, sur ordre de Klaus Barbie, arrête puis déporte les 44 enfants et les 7 accompagnateurs présents pour le seul motif qu'ils étaient juifs. Ces enfants, âgés de trois à quinze ans, que leurs parents avaient cru pouvoir mettre à l'abri des horreurs de la guerre, vont tous être exterminés dans les camps de la mort.

Il ne reste d'eux que des documents écrits, des dessins magnifiques et des photos qui toutes montrent des enfants heureux de vivre.

Certainement le plus dur, sur le plan émotionnel, des projets sur lesquels j'ai eu à travailler. Merci Geneviève et Carole pour votre confiance, votre détermination et vos encouragements. Bientôt la réouverture et le début d'une longue et nouvelle aventure.

Je ne peux finir ce post sans y ajouter à la lumière des tragiques événements survenus la semaine dernière dans notre capitale :

« tout homme est un morceau de continent, une part du tout (...) la mort de tout homme me diminue parce que je fais partie du genre humain » (Extraits de la 17e méditation de John Donne choisis par Sabine Zlatin pour le monument de Brégnier-Cordon en hommage aux enfants et adultes arrêtés à la colonie d’Izieu le 6 avril 1944.

Je suis Charlie. Je suis juif. Je suis musulman. Je suis de toutes les couleurs. Je suis de toutes les cultures et de toutes les croyances. Je suis homme.